Investir dans un arbitrage irréprochable est l’une des grandes priorités du plan en 11 points de l’URBSFA. Celui-ci a pour objectif d’arriver à une organisation de football moderne. La nomination de David Elleray en tant que conseiller de l’arbitrage du football belge est une première étape importante à ce niveau.

En attendant, nous travaillons activement aux autres points du plan. Voici un état des lieux intermédiaire.

Arbitrage

  • Nomination de David Elleray (voir ci-dessus) !
  • Prolongation du contrat VAR avec StudioTech ! Celui-ci prévoit la centralisation du VAR dans un studio à Halle/Tubize. Cette opération coïncidera avec le déménagement de toutes les activités de l’URBSFA à Halle/Tubize fin 2020.

Bonne gouvernance

  • Une priorité absolue du plan en 11 points de l’URBSFA consiste à appliquer les règles de bonne gouvernance. Dans ce cadre bien précis, quelques démarches importantes ont été entreprises.
  • Nouveaux statuts et règlement de fonctionnement :
    • le 22 octobre 2018, le Conseil d’Administration a approuvé à l’unanimité les nouveaux statuts et le nouveau règlement de fonctionnement de l’URBSFA. Il s’agit d’une étape très importante vers un fonctionnement moderne de l’URBSFA ;
    • ces modifications envisagent entre autres une distinction claire entre le rôle stratégique du Conseil d’Administration et le management opérationnel de l’URBSFA afin d’éviter des conflits d’intérêts éventuels ;
    • les mandats des administrateurs seront dorénavant renouvelés deux fois tout au plus, ce qui fixera leur durée maximale à 12 ans. Il est aussi prévu qu’au moins une femme siégera au Conseil d’Administration, qui se compose de 10 personnes ; 
    • indépendamment d’un contrôle externe annuel de la bonne gouvernance, le Conseil d’Administration devra également procéder à son évaluation annuelle et publier le rapport de fonctionnement sur le site internet de l’URBSFA ;
    • ces nouveaux statuts seront à présent soumis pour approbation à l’Assemblée générale de l’URBSFA.
  • Code éthique ‘En dehors du terrain’ :
    • depuis le 1er décembre 2018, le code éthique ‘En dehors du terrain’ est ancré réglementairement et tout collaborateur de l’URBSFA est tenu de souscrire à ce code éthique ;
    • la ‘Commission Intégrité’ multidisciplinaire est opérationnelle ; elle se compose de six spécialistes indépendants et veille au respect du code éthique sous la direction de la prof. dr. Annick Willem de l’Université de Gand.

Instances disciplinaires

  • Règlement fédéral : en cette matière, nous collaborons avec la KU Leuven pour moderniser le règlement fédéral, en ce compris les processus disciplinaires. Ce processus est dirigé par le prof. dr. Frank Hendrickx et sera finalisé pour le mois de juin 2019.  
  • Premier président de la Commission des Litiges d’Appel : à court terme, un premier président sera également désigné au sein de la Commission des Litiges d’Appel pour le Football Professionnel. Ce président assurera la direction générale de cette instance disciplinaire indépendante et veillera à la qualité et l’uniformité de la jurisprudence fédérale.
  • Procureur UB : le Procureur UB Marc Rubens nous a notifié, après plus de 25 ans d’engagement inconditionnel dans le football professionnel, vouloir faire ses adieux à l’URBSFA le 31 décembre 2018. L‘URBSFA tient à exprimer sa gratitude envers Monsieur Rubens pour son engagement durant toutes ces années au profit du football belge et elle fera en sorte que les nouveaux mandats soient occupés au plus vite afin que Marc Rubens puisse encore guider efficacement la nouvelle équipe du Parquet UB. Le successeur de Monsieur Rubens sera proposé dans les prochains jours.

Football féminin

  • L’URBSFA fait résolument le choix du football féminin. Le football féminin a un énorme potentiel, tant sur les plans sportif, social que commercial.
  • Dans ce cadre, l’URBSFA a nommé Katrien Jans en tant que Manager Football féminin. Elle chapeautera ainsi toutes les activités du football féminin, tant au niveau sportif qu’au plan extra-sportif. 

100% digital

  • L’URBSFA a demandé à Cap Gemini de préparer le trajet vers la digitalisation à 100% de l’URBSFA. Ce plan digital doit être prêt début janvier afin de lancer tout de suite après la phase d’implémentation, qui durera probablement deux ans.

Peter Bossaert, CEO de l’URBSFA : « Nous travaillons activement à la réalisation du plan en 11 points, dans le cadre duquel nous souhaitons évoluer vers une organisation de football professionnelle, forte, transparente, indépendante et tournée vers le futur. En interne et en externe, nous ressentons beaucoup de soutien pour les changements que nous sommes en train de réaliser. Au cours des prochains mois, nous continuerons à communiquer régulièrement quant à la progression de tous les points repris dans le plan. »

 

L’URBSFA est par ailleurs toujours en étroite concertation avec les différentes parties prenantes en vue de réguler davantage les agents sportifs, tandis qu’elle collabore pleinement à l’opération “Mains propres”.